Centre national du droit du travail

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Parfois, il y a des gens entrant dans un cabinet médical ou un centre de santé qui ne connaissent pas la somme de la consultation, des traitements médicales, des soins ou des analyses qu’il ont fait. Il est conseillé de savoir qu’il y a des mutuelles ou des organismes de prises en charge des dépenses concernant la santé des travailleurs ont des grilles de remboursement préétablies. Si vous avez besoin d’aide, le centre national du droit du travail est là.

Les affichages disponibles chez le centre national du droit du travail concernant les tarifs des soins.

Il faut se souvenir que les praticiens dans le domaine de la santé doivent respecter l’affichage de leurs tarifs selon le centre national du droit du travail . Ils doivent être publiés de manière claire et visible par tout le monde surtout dans la salle d’attente et dans le cabinet. Ceci peut comprendre le tarif de remboursement de la part des établissements de mutuelles maladies. Les assurances possèdent leur propre mode de remboursement ou de prise en charge qui complète celui des centres de santé. Les obligations concernent tous les médecins que ce soit sue les examens ou sur les consultations et les visites à domicile. Il ne faut pas hésiter à demander le tarif de consultation par tout les moyens possible, lors d’un premier rendez-vous par exemple. Sinon le centre national du droit du travail pourra vois aider quelque soit votre secteur de travail.

centre national du droit du travail

Le centre national du droit du travail n’accepte pas le non-respect de la loi

Le centre national du droit du travail agit pour que les professionnels se conforment au tarif et précisent les conditions de dépassement si ces derniers existent. Quelle que soit la spécialité d’un médecin, il devrait vous aviser à l’avance si une prestation faite n’est pas prise en charge. En cas de non–respect de ces publications, constatée par les autorités compétentes, le professionnel de santé concerné dispose de deux semaines après notification, pour se mettre en règle avec le centre national du droit du travail parce ceci est parmi les devoirs de ce dernier.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »